Lutter contre les points noirs

Qui ne rêve pas d’avoir une belle peau douce sans imperfections, comme celle de bébé? Je vous propose une astuce simple et vraiment pas cher, elle vous aidera à réduire au fil du temps les points noirs du visage souvent causés par l’apparition de boutons. Lire la suite

Publicités

Que contiennent vraiment vos déodorants?

Beaucoup d’entre vous, ont sûrement entendu parler de la polémique qu’a suscité la présence de sels d’aluminium dans les déodorants issus de la cosmétique conventionnelle et vendus dans le commerce, il y a quelques années. Une fois dans l’organisme, ces particules seraient probablement à l’origine de développement de cancer.

L’industrie cosmétique utilise les SELS D’ALUMINIUM dans la fabrication de  ses déodorants, comme agents antitranspirants. D’après elle, son utilisation aux doses normales n’est pas dangereuse chez l’homme. La question que je me pose est celle-ci: « A long terme, quels effets produisent-ils sur notre organisme? »

Aujourd’hui l’AFSSAPS émet tout de même des réserves vis-à-vis des cosmétiques contenant de l’aluminium et n’écarte aucun soupçon concernant leur dangerosité. Cela nous invite quand même à nous poser des questions et à prendre du recul sur les produits que nous utilisons au quotidien.

Un autre ingrédient que vous ne soupçonniez pas sans doute et présent dans vos déodorants: ce sont les PHTALATES. Une matière susceptible de causer des problèmes de stérilité chez l’homme (troubles de développement du testicule et hormones du foie). Une fois dans l’organisme, ils pénètrent dans le sang et on peut les retrouver dans le lait maternel.

Toutes les mamans se souviendront également de la polémique sur la présence de Phtalates dans les articles de puériculture. Dieu merci, cette matière est désormais interdite dans les biberons et autres produits de puériculture.

C’est lors de mes recherches, il y a plusieurs mois que j’ai découvert qu’ils étaient également présents dans les déodorants. Mais à ma grande surprise, ce que je ne soupçonnais pas, c’est son utilisation en masse, dans la majorité des produits de consommation courante. Je savais qu’ils étaient utilisés dans les emballages, les vinyles car réputés pour rendre souples et flexibles les matières plastiques et autres matériaux. Mais là où je ne m’attendais pas à les retrouver c’est dans nos cosmétiques et certains produits alimentaires. Ils sont utilisés dans les parfums afin de les faire tenir plus longtemps, les vernis à ongles (pour éviter qu’il ne s’écaille), « Mesdames si vous saviez ce que contiennent vos vernis!!!!!! » –> rendez-vous dans mon prochain article! Ils sont également utilisés dans les adhésifs, les pigments de peinture et même le nutella et ouiiiiii!!!!!

Les PHTALATES existent en effet sous plusieurs formes et la forme la plus dangereuse est le PHTALATE DEHP.

Autre matière présente dans les déodorants, LES PARFUMS SYNTHÉTIQUES, à l’origine de nombreuses allergies. Il faut savoir que les parfums utilisés par la cosmétique conventionnelle, ne sont pas naturels, ce sont des parfums de synthèse!

Après toutes ces nombreuses recherches, je n’ai plus eu envie de continuer à financer l’industrie conventionnelle. J’ai commencé à tester depuis plusieurs mois quelques recettes de déodorants naturels et eaux de toilette faits-maison et j’en suis satisfaite! et vous? qu’avez-vous décidé?

Voici mon déodorant naturel fait-maison:

IMG_0288[1]

Mascara noir volumateur

Pour un mascara d’environ 10 ml:

Matériel nécessaire:

1 tube de mascara vide

1 balance de précision

1 thermomètre digital

1 spatule

1 mini-fouet

2 bols

bain-marie

des gants

IMG_0273[1]

Ingrédients nécessaires:

Huile de ricin

Phytokératine

Gomme d’acacia

Cire émulsifiante n°3

Cire de candelilla

Oxyde minéral noir

Eau minérale

Conservateur naticide

IMG_0274[1]

1- Phase huileuse:

10 ml d’huile de ricin

0,8 g de cire émulsifiante

0,2 g de cire de candelilla

1,1 g d’oxyde minéral noir

2- Phase aqueuse:

5 g d’eau minérale

1,1 g de gomme d’acacia

0,6 g de phytokératine

3 gouttes de naticide

Procédé:

1-

IMG_0276[1]

2-

IMG_0278[1]

3-

IMG_0279[1]

4-

IMG_0281[1]

Note: la gomme d’acacia va aider à donner du volume

Important:

– Se référer aux consignes d’hygiène pour la réalisation de produits faits-maison (cf règles de base): désinfecter sa surface de travail et tout le matériel de fabrication

– Se laver soigneusement les mains avant

Conservation:

Au frais et l’utiliser dans un délais d’un mois. Si vous observez un changement d’odeur, ne l’utilisez plus.

Tuto Bougie à la vanille et charlotte aux fraises

Matériel nécessaire:

Thermomètre digital

Mini-fouet

Un bol

Une balance de précision

Socle en métal

Une mèche en coton

Du papier d’aluminium

IMG_0247[1]

Ingrédients nécessaires:

25,8g de cire d’abeille jaune bio

6,4g de macérât huileux de vanille bio

Fragrance cosmétique charlotte aux fraises

IMG_0246[1]

1- Mettre dans un bol la cire d’abeille et le macérât huileux de vanille et placer-le dans un bain-marie afin de faire fondre la cire d’abeille:

IMG_0248[1]

 

2- Découper votre mèche de coton de 4 cm et primer la mèche ( pour connaître le procédé –> cf article bougie de massage:

IMG_0249[1]

3- Dès que la cire a totalement fondu, bien mélanger jusqu’à refroidissement

4- Rajoutez la fragrance charlotte aux fraises

5- Une fois votre mèche sortie du congélateur, la décoller du papier alu et la façonner afin de lui donner une forme bien droite:

IMG_0249[1]

6- Placer votre mèche dans le trou du socle en métal:

IMG_0251[1]

7- Dans un petit verre à bougie, couler la bougie à environ 60°C et placez la mèche au centre, le socle en métal doit toucher le fond:

IMG_0256[1]

8- Laissez refroidir la bougie au réfrigérateur pour la faire durcir:

IMG_0259[1]

Bougie à la vanille et charlotte aux fraises

Une bougie qui vous ramènera  en enfance… elle vous fera revivre en un court instant, vos plus beaux souvenirs.

J’ai adapté la recette « bougie d’ambiance vanillée  » d’Aroma-Zone, en rajoutant la fragrance « charlotte aux fraises ».

Matériel nécessaire:

Thermomètre digital

Mini-fouet

Un bol

Une balance de précision

Socle en métal

Une mèche en coton

Du papier d’aluminium

Ingrédients nécessaires:

25,8g de cire d’abeille jaune bio

6,4g de macérât huileux de vanille bio

Fragrance cosmétique charlotte aux fraises

1- Mettre dans un bol la cire d’abeille et le macérât huileux de vanille

2- Placer votre bol dans un bain-marie afin de faire fondre la cire d’abeille

3- Découper votre mèche de coton de 4 cm ( la mienne est  longue –> voir photo)

4- Primer la mèche ( pour connaître le procédé –> cf bougie de massage

5- Dès que la cire a totalement fondu, bien mélanger jusqu’à refroidissement

6- Rajoutez la fragrance charlotte aux fraises

7- Une fois votre mèche sortie du congélateur, la décoller du papier alu et la façonner afin de lui donner une forme bien droite

8- Placer votre mèche dans le trou du socle en métal

9- Dans un petit verre à bougie, couler la bougie à environ 60°C

10- Placez la mèche au centre du verre, le socle en métal doit toucher le fond

11- Laissez refroidir la bougie au réfrigérateur pour la faire durcir

Gommage au miel et au raisin pour le corps

Soleil, soleil, mon beau soleil, révèle enfin l’éclat de mon corps… Après plusieurs semaines d’attente, il est enfin là!!!!!! et j’espère que ça va durer.

Le retour des beaux jours m’a donné envie de vous concocter un gommage pour le corps.

Il va vous permettre de nettoyer votre corps en profondeur tout en éliminant les impuretés accumulées sur la peau. Pour le réaliser j’ai eu besoin que de quelques ingrédients faciles à trouver:

  • Sucre de canne brut en poudre
  • Huile de pépin de raisin
  • Huile d’amande douce
  • Miel
  • Huile essentielles de lavande vraie
  • Huile essentielle de ylang-ylang

Ce gommage se conserve plusieurs mois.

L’huile de pépins de raisin est riche en antioxydants. Régénérante, elle répare et  protège la peau. Elle peut-être aussi utilisée en soin pour les cheveux fatigués.

Important:

  • L’usage d’huiles essentielles est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes ayant des problèmes neurologiques (épileptiques…) ou des problèmes de santé graves.
  • Toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude et je vous conseille d’attendre 24 heures avant d’utiliser l’huile essentielle.

Dentifrice fait-maison

Savez-vous que vos dentifrices qui sont soigneusement conservés dans vos salles de bain ne sont pas si inoffensifs qu’on ne le croit? 

Tout comme les autres produits que nous utilisons au quotidien pour prendre soin de notre corps, les dentifrices font également partie de cette grande famille « des cosmétiques » conventionnelles ». D’après sa définition wikipedia, un cosmétique (du grec : kosmeo, « je pare, j’orne ») est une substance ou un mélange destiné à être mis en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, notamment l’épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les ongles, les lèvres, les organes génitaux externes, les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, protéger, parfumer, maintenir en bon état, de modifier leur aspect ou d’en « corriger » l’odeur.

La problématique qui se pose est celle des substances chimiques que l’on retrouve dans ces produits conventionnels et pourtant de nombreux tests sont effectués avant la mise sur le marché. Ils sont à priori sains, mais là où plane le doute c’est l’utilisation à long terme de ces cosmétiques conventionnels.

En effet les dentifrices contiennent:

du fluor, qui au dessus de 0,05 mg/jour/kg est censé être toxique pour l’homme. A forte dose, il peut entraîner la décalcification du squelette et des dents.

du triclosan, il est connu pour être un perturbateur endocrinien et capable de bioconcentration dans l’organisme (d’après des tests effectués sur des organismes aquatiques).

des parabens, également perturbateur endocrinien, ils sont interdits en France depuis 2011, dans les cosmétiques.

du sodium laureth sulfate ou encore SLS, qui est un tensioactif que l’on retrouve dans les gels douche et les schampooings. Ils sont agressifs et dessèchent la peau.

Aujourdh’ui, c’est le degré d’abrasivité des dentifrices qui est remis en cause. J’ai réalisé une pâte dentifrice fait-maison sous forme de gel mais je vous propose ici une recette très simple à réaliser, elle réduira largement vos dépenses.

Il vous faut:

20g de bicarbonate de soude

20 g d’argile blanche ultra-ventilée

5 g de sel fin

4 gouttes d’huiles essentielles de citron ou de menthe poivrée

2 gouttes d’huiles essentielles de tea-tree

Mélangez le tout et versez la préparation dans un pot.

Le bicarbonate de soude a un pouvoir blanchissant et antiseptique

Le sel tonifie les dents 

L’huile essentielle de tea-tree a un grand pouvoir désinfectant

Voilà il ne vous reste plus qu’à l’adopter et à me donner votre avis!

Source:

http://www.eco-echos.com/wordpress/

wikipedia

le livre Julien Kaibeck « Adoptez la slow cosmétique »