Pour une vie meilleure: alerte aux pesticides!!!

S’il y a une chose qui doit tous nous interpeller aujourd’hui, c’est l’utilisation massive des pesticides dans notre environnement.

Qui n’a jamais entendu parler de pesticides? un nom que l’on peut trouver banal mais qui ne doit pas nous laisser indifférent. Les pesticides sont de véritables poisons, malheureusement ils font partie de notre quotidien car on les retrouve dans nos assiettes, dans l’air ambiant de nos maisons, dans l’eau et nos jardins.

Ce qui me choque  le plus c’est que les autorités sanitaires ont attendu des années pour enfin tirer la sonnette d’alarme alors qu’ils sont utilisés en quantités considérable depuis plus d’un demi siècle par l’agriculture intensive. C’est toujours lorsqu’il y a une situation d’urgence que les voix s’élèvent…

Ce sujet est tellement important et nous concerne tous! Je me devais de vous en parler.

Savez-vous que nos organismes hébergent des centaines de molécules toxiques? et les pesticides en font partie. 50% des fruits et légumes produits par l’agriculture de masse en contiennent d’où leur présence dans notre organisme. Les agriculteurs sont les premiers exposés à ce poison et donc les premières victimes, ensuite vient la population générale et nos amies les abeilles que nous n’oublions pas car elles sont aujourd’hui en voie de disparition à cause de ces pesticides.

Si les autorités tirent la sonnette d’alarme aujourd’hui c’est parceque ces pesticides causent un véritable problème de santé publique car d’après les études, les effets de faibles quantités de pesticides en mélange, pendant de longues périodes a des conséquences graves sur notre organisme. Lorsque l’on est exposé sur une longue période, on a donc plus de risque de développer des cancers, des problèmes neurologiques, des problèmes d’infertilité, des malformations congénitales et notre système immunitaire devient ainsi affaibli.

Aujourd’hui en France, de nombreux pesticides autorisés se retrouvent sous forme de résidus dans nos assiettes (un reportage diffusé récemment sur une des chaînes publiques montrait que nous avions plus de chance de les retrouver dans la pomme achetée au coin de la rue ou dans notre hypermarché). Ces mêmes pesticides autorisés sont connus pour être des perturbateurs du système hormonale et cancérigènes. Le fœtus et les enfants sont également plus exposés au danger des pesticides. De récentes études ont aussi prouvées que les femmes exposées aux pesticides ont 2 fois plus de risques de faire des fausses couches.

Une récente étude a également prouvé que l’air de nos maisons est plus pollué qu’à l’extérieur et cela vient des produits ménagers (qui sont encore plus toxiques) que nous utilisons. La meilleure alternative est donc de revenir à l’essentiel, les bonnes vieilles recettes de grands-mères pour le ménage quotidien. Je l’ai déjà adopté chez moi depuis bientôt 1 an et je peux vous dire que cela réduit considérablement mon budget de courses. Je n’achète plus de lessive industrielle pour ma machine à laver, ni de liquide vaisselle industriel, ni de produits nettoyants pour les toilettes et la salle de bain. Je fais tout moi-même grâce aux vieilles recettes d’antan et je peux vous dire que le résultat est bien meilleur que les promesses des marques industrielles vantées dans les publicités. Il existe de nombreuses recettes faciles à réaliser que je peux aussi vous montrer lors de mes ateliers. Savez-vous qu’avec du simple vinaigre blanc, du bicarbornate alimentaire, du citron, des cristaux de soude, de l’argile ou du savoir noir, vous pouvez nettoyer votre intérieur sans polluer la planète? Si vous avez déjà chez vous les 4 premiers ingrédients cités, vous pouvez dès maintenant commencer à réaliser votre liquide vaisselle, votre produit de nettoyage multi-usage et votre lessive pour machine à laver (il faudra rajouter des copeaux de savon de Marseille pour la lessive (attention le vrai savon de Marseille que vous trouverez dans la petite droguerie de votre quartier)).

Et enfin je ne peux pas terminer mon billet sans vous parler de nos chères amies les abeilles qui sont en voie de disparition. Les insecticides de la famille des néonicotinoïdes seraient à l’origine de leur disparition. Le ministère de l’Agriculture a présenté un plan de développement durable de l’apiculture de 2013 à 2015. Si rien est fait, notre écosystème court un véritable danger. Vous rendez-vous compte que s’il n’y a  plus d’abeilles, il n’ y a plus de pollinisation et donc plus de flore sauvage…

Sources de ce billet: consoglobe et les pesticides-non-merci

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Actus. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s